Histoires courtes

Histoires courtes

Voilà une consigne pour le moins compliquée où il s’agit d’écrire des nouvelles en une phrase. Difficile exercice!!!

_____________________________________________________________________

Magie orageuse

Malgré l’incrédulité de leurs parents face à toute magie, fût-elle vanuataise, les enfants avaient inlassablement frappé l’une contre l’autre les pierres magiques de la plage d’Awai, faisant jaillir odeur de poudre et lumière bleue « déclencheuse d’orage », sans que rien ne se passe sur terre ou au ciel ; au crépuscule, pourtant, la moiteur de l’air devint insoutenable, un éclair fendit le ciel et un déluge de pluie s’abattit sur eux.

Un clic, un gouffre

Ils avaient apprécié chaque instant de ce moment privilégié avec Chief Tom et sa famille, de l’accueil dans sa maison en palme jusqu’au dîner cuisiné en commun, qu’ils avaient mangé à tour de rôle faute d’un nombre suffisant de couverts; mais de retour sur leur bateau, c’est avec un soulagement coupable qu’ils avaient allumé l’éclatante lumière blanche du bord, rejetant dans l’obscurité, d’un clic d’interrupteur, la misère des îles Maskelyne et les maisons aux éclairages si chiches qu’ils ne perçaient pas le noir.

Quelque chose à cacher ?

Les doigts de pied en éventail sur une plage du Pacifique, Herbert regarda son compte en banque qui enflait chaque nuit, même s’il avait cessé toute activité « professionnelle » plusieurs semaines auparavant ; le message qu’il avait diffusé à des milliers d’inconnus « Même les secrets les mieux gardés finissent par se savoir – versez 1000 Euros sur mon compte Bitcoin et les vôtres resteront entre nous » continuait à traumatiser les chaumières…

Innovations en tous genres

« Faire partir d’eux-même les 20 000 salariés les plus faibles du groupe, en montant le niveau de pression sur tout le monde » : Fabrice se souvenait s’être enorgueilli dans les dîners mondains du tact avec lequel il mettait en place cette superbe innovation managériale, maintenant qu’il purgeait ses 4 mois de prison ferme pour harcèlement moral institutionnel, peine spécifiquement inventée pour lui par la juge.

Cent et un ans de souvenirs

Il se sentait assailli par les images projetées dans le fond de son cerveau de bébé d’un an, comme si des souvenirs voulaient s’y incruster : celle jaunie d’hommes enterrés vivants dans la boue des bombes, la femme à bicyclette qui ramenait à manger de la campagne par temps de disette, les vignes et marais sauvages de l’île de Ré, la vie bourgeoise d’après-guerre à Paris, théâtres, music-hall et réceptions, les vacances sur une côte espagnole encore déserte ; il tourna la tête en appelant sa mère, pour échapper au regard inquisiteur quoiqu’un peu blanchi de son arrière-grand-mère dont la famille réunie fêtait les 100 ans.

3 réactions au sujet de « Histoires courtes »

  1. Bonjour Sandrine,

    Un exercice que j’avais adoré faire ! Et que j’espère réaliser de nouveau, pour le fun. Ces histoires te ressemblent, du moins, à ton univers, il y a les influences des voyages, le côté mystérieux, l’ironie des situations, et le passage du temps.

    Préférence pour ton histoire de bitcoin, j’espère ne jamais recevoir de tel mail 🙂

    Belle journée à toi,
    Sabrina

  2. Cooki Sandrine, je t’avais déjà dit combien j’étais enthousiaste à ces histoires courtes. Mon coup de cœur reste « Magie orageuse ». Ton écriture incisive et ton imagination débordante sont des bouffées d’oxygène en ces temps de bouleversements planétaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *